Déclaration du Président de la République suite aux attentats

Un numéro d’urgence d’assistance aux familles et aux proches a été mis en place : 0 800 40 60 05

Le président François Hollande s’est exprimé à la suite des attaques à Paris.

Communiqué de l’Elysée

Le Conseil des ministres, convoqué par le Président de la République, s’est réuni le 14 novembre à 00h. Sur le rapport du Premier ministre, du ministre de l’Intérieur et de la Garde des sceaux, ministre de la justice, un décret déclarant l’Etat d’urgence a été adopté. Il prend effet immédiatement sur l’ensemble du territoire métropolitain et en Corse. Il permet notamment d’interdire la circulation des personnes et d’instituer des zones de protection et de sécurité.

Un second décret a également été adopté pour mettre en œuvre des mesures renforcées dans l’ensemble des communes d’Ile-de-France. Ces dispositions permettent l’assignation à résidence de toute personne dont l’activité est dangereuse, la fermeture provisoire des salles de spectacles et des lieux de réunion, la remise des armes et la possibilité de procéder à des perquisitions administratives.

Par ailleurs, le Président de la République a décidé le rétablissement immédiat des contrôles aux frontières. Les services des douanes sont également mobilisés à cet effet.

Les écoles, lycées et établissements scolaires et universitaires seront fermés ce samedi en Ile-de-France et les voyages scolaires annulés.

Les hôpitaux ont été mobilisés. Le plan blanc a été déclenché.

La cellule d’aide aux victimes des ministères des affaires étrangères, de la justice et de la santé, en lien avec la Préfecture de police, a été activée.

Un conseil de défense a été convoqué ce samedi à 9h. D’ores et déjà 1500 militaires supplémentaires ont été mobilisés.

Le Président de la République restera à Paris et ne participera pas au G20. Il sera représenté par le ministre des affaires étrangères et du développement international et par le ministre des finances et des comptes publics.

Déclaration du Président François Hollande à la suite des attaques à Paris

"Mes chers compatriotes, au moment où je m’exprime, des attaques terroristes d’une ampleur sans précédent sont en cours dans l’agglomération parisienne. Il y a plusieurs dizaines de tués, il y a beaucoup de blessés, c’est une horreur. Nous avons sur ma décision mobilisé toutes les forces possibles pour qu’il puisse y avoir la neutralisation des terroristes et la mise en sécurité de tous les quartiers qui peuvent être concernés. J’ai également demandé qu’il y ait des renforts militaires. Ils sont en ce moment sur l’agglomération parisienne, pour être sûr que aucune attaque ne puisse de nouveau avoir lieu. J’ai également convoqué le Conseil des ministres, il va se tenir dans quelques minutes. Deux décisions seront prises. L’état d’urgence sera décrété, ce qui veut dire que certains lieux seront fermés, la circulation pourra être interdite et il y aura également des perquisitions qui pourront être décidées dans toute l’Ile-de-France.

L’état d’urgence, lui, sera proclamé sur l’ensemble du territoire.

La seconde décision que j’ai prise, c’est la fermeture des frontières, nous devons nous assurer que personne ne pourra rentrer pour commettre quelque acte que ce soit. Et en même temps que ceux qui auraient pu commettre les crimes qui sont hélas constatés puisse également être appréhendés, s’ils devaient sortir du territoire.

C’est une terrible épreuve qui, une nouvelle fois, nous assaille, nous savons d’où elle vient, qui sont criminels, qui sont ces terroristes, nous devons dans ces moments si difficiles, et j’ai une pensée pour les victimes, très nombreuses, pour leurs familles, pour les blessés, nous devons faire preuve de compassion et de solidarité. Mais nous devons également faire preuve d’unité et de sang-froid. Face à la terreur, la France doit être forte, elle doit être grande et les autorités de l’Etat fermes, nous le serons. Nous devons aussi appeler chacun à la responsabilité. Ce que les terroristes veulent, c’est nous faire peur, nous saisir d’effroi. Il y a effectivement de quoi avoir peur, il y a l’effroi, mais il y a face à l’effroi une Nation qui sait se défendre, qui sait mobiliser ses forces, et qui une fois encore saura vaincre les terroristes.

Françaises, Français, nous n’avons pas terminé les opérations. Il y en a encore qui sont extrêmement difficiles. C’est en ce moment même que les forces de sécurité font assaut, notamment dans un lieu à Paris. Je vous demande de garder ici toute votre confiance dans ce que nous pouvons faire avec les forces de sécurité pour préserver notre Nation des actes terroristes. Vive la République, Vive la France"

Informations aux voyageurs

Contrôles aux frontières : le Président de la République a décidé d’instaurer immédiatement des contrôles systématiques aux points d’entrée sur le territoire national.

Ces contrôles sont effectués aux points de passage routiers, ferroviaires, maritimes et aéroportuaires.

Les aéroports continuent de fonctionner.

Les liaisons aériennes et ferroviaires sont assurées.

Dernière modification le 14/11/2015

haut de la page