Discours du Premier ministre indien au dîner d’Etat franco-indien

Narendra MODI :

Monsieur le Président,

Les invités distingués, depuis mon arrivée ce matin, la façon dont sous votre leadership, l’accueil que nous avons reçu avec ma délégation, j’aimerais exprimer ma reconnaissance. Notre programme tout au long de la journée a été très intéressant et très dense. Ce matin, nous avons eu la réunion avec les chefs d’entreprise ; puis nous avons eu des discussions bilatérales sur des questions très importantes.

Aujourd’hui, nous sommes confrontés à des problèmes économiques. Les valeurs humaines sont remises en question, et ces valeurs humaines sont attaquées de manière dramatique. Nous voyons également la guerre dans certaines parties du monde, la violence qui menace la vie de tous les jours. Dans cet contexte marqué par bien des défis, Monsieur le Président de la République, je salue la façon dont vous avez mené les affaires et j’aimerais également vous dire de la part des citoyens indiens, de toute l’Inde, que nous saluons votre action et je suis confiant : grâce à elle, la France va connaître encore beaucoup de progrès.

Monsieur le Président, Chers invités distingués, les relations entre l’Inde et la France… nous avons un partenariat stratégique. Et en fait, ce partenariat stratégique n’est pas que des mots, nous le vivons véritablement à tous les niveaux. Je me souviens toujours du fait que pendant les moments difficiles dans notre histoire, la France s’est toujours tenue à nos côtés et de la même manière, lorsque la France a vécu des moments difficiles et douloureux, nous avons exprimé notre solidarité. Aujourd’hui, la France lutte contre le terrorisme, nous aussi et je pense qu’ensemble, nous partageons cette solidarité et ensemble nous pouvons peut-être réussir.

Demain je me rends à Neuve-Chapelle pour rendre hommage aux soldats indiens. Les soldats indiens qui ont sacrifié leur vie pendant la Grande guerre. C’était une guerre pendant laquelle les citoyens indiens et français ont combattu ensemble ; ils ont sacrifié leur vie et nous en sommes fiers. Ils ont combattu pour l’indépendance et la sécurité internationale. Un millier de soldats ont sacrifié leur vie et demain, je leur rendrai hommage.

Dans tous les domaines, que ce soit la marine, la terre, l’air, dans les domaines de la sécurité, l’Inde et la France travaillent, œuvrent ensemble ; dans le secteur de la défense, nous avons une coopération très importante et nous voulons l’accroître davantage dans les jours à venir. Aujourd’hui, nous avons discuté de la façon d’avancer dans tous ces domaines. Comme je l’ai dit auparavant : aujourd’hui, notre époque est pleine de défis. Pour avoir plus d’échanges entre les services de renseignementsce sont des domaines très importants où l’Inde et la France peuvent travailler encore davantage. Et, s’agissant des relations entre la France et l’Inde, la coopération ne se limite pas à cette terre ; nous avons notre coopération dans le domaine de l’espace. Nous fêtons le 50e anniversaire de cette coopération aujourd’hui, nous avons dévoilé un timbre ensemble et cela marque un pas très important vers le développement des deux pays.

Lorsque le Swâmi VIVEKANANDA est venu en France, il avait dit quelque chose de très important – je le cite – « La France est à la civilisation européenne ce que le Gomok (ph) qui est la source du Gange, est au Gange ». Il y a beaucoup de domaines tels que la science et la technologie, l’éducation, la culture, le tourisme, le patrimoine ; ce sont des domaines où nous avons décidé de travailler encore davantage.

La mission que j’ai devant moi, c’est « Make in India » - fabriquer en Inde et je constate que la France est un partenaire très important dans cette initiative, surtout dans le secteur de la défense ; ce secteur pour nous est une priorité et je trouve que la France prend des initiatives et je m’en félicite ; je vous assure que les rêves que nous avons ensemble, nous allons les réaliser.

Monsieur le Président, la première réunion que nous avons eue, c’était à Brisbane et pour moi, c’était une réunion mémorable ; nous avons eu à ce moment-là des discussions très ouvertes. Aujourd’hui, en tant que Premier ministre, c’est ma première visite officielle en France et je constate que, en très peu de temps, nous avons établi une amitié. Et aujourd’hui, lorsque nous avons fait le trajet par bateau sur la Seine, c’est le Président lui-même qui expliquait en fait les monuments et je pensais que si seulement mon guide était comme Monsieur le Président… c’est vraiment une situation inédite. Et pour cela, je lui exprime ma reconnaissance, ma gratitude. J’exprime également ma reconnaissance à monsieur le Premier ministre, il a annulé son déplacement officiel pour être ici. Une fois encore j’aimerais remercier les citoyens français, le gouvernement, le Premier ministre et Monsieur le Président de la République. Je vous remercie de tous mon cœur. Les Excellences, Mesdames et Messieurs, je lève mon verre pour la bonne santé et le bien-être du Président, la prospérité et le bien-être de la France et l’amitié qui dure toujours entre l’Inde et la France. Je vous remercie.

Dernière modification le 16/04/2015

haut de la page