Inauguration de l’Alliance française de Lucknow

Lucknow, Uttar Pradesh, le 9 octobre 2016

L’Alliance française de Lucknow, quatorzième Alliance française du réseau indien, a été inaugurée dimanche 9 octobre en présence de l’ambassadeur de France en Inde, M. Alexandre Ziegler, du président de la Fondation Alliance française, M. Jérôme Clément, et de la présidente de la nouvelle Alliance, Mme Zohra Chatterji.

Alliance française de Lucknow

Cette nouvelle Alliance française ouvre ses portes dans la capitale de l’Uttar Pradesh, une ville de culture et de civilisation marquée par l’empreinte laissée par le Français Claude Martin au XVIIIème siècle. L’imposant palais Constantia qui héberge le lycée La Martinière est le symbole de cette période. L’influence de Claude Martin se perpétue depuis plus de cent soixante ans grâce à l’oeuvre éducative accomplie par les deux établissements, l’un pour les garçons, l’autre pour les filles, qui portent son nom et suivent ses préceptes. L’Alliance française de Lucknow sera située à proximité immédiate du Palais Constantia, dans un bâtiment mis à disposition par le lycée La Martinière.

Le développement des cours de Français au sein des établissements scolaires les plus importants de la ville renforce la demande en matière de cours de Français langue étrangère et d’information pour la poursuite d’études en France et au Québec francophone. Les proviseurs de ces établissements comptent parmi les membres fondateurs de l’Alliance française de Lucknow.

L’Alliance française de Lucknow est dirigée par un conseil d’administration de 11 personnes présidé par Mme Zohra Chatterji, Indian Administrative Service, qui a occupé jusqu’en 2014 de hautes responsabilités au sein de plusieurs ministères du gouvernement indien. Elle est désormais à la tête de l’Institut du Design, un organisme récemment créé par le gouvernement de l’Uttar Pradesh.

Le réseau des Alliances françaises

Le réseau des Alliances françaises est présent dans 137 pays avec 800 associations locales proposant des cours de langue française à plus de 500 000 étudiants et promouvant les échanges culturels. Ses 1.100 succursales sont des lieux de rencontre pour les personnes qui aiment la France, qui souhaitent mieux la connaître ou veulent en apprendre la langue.

En Inde, comme partout dans le monde, les Alliances Françaises sont des associations régies par les lois locales. L’administration de l’Alliance est assurée par un comité exécutif élu, composé d’éminentes personnalités Indiennes. Le Président du Comité est indien et est élu par les membres du Comité exécutif. Un directeur et parfois d’autres coordonnateurs français sont désignés et rémunérés par le gouvernement français.

En tant qu’association à but non-lucratif, les Alliances Françaises sont des lieux de rencontre entre artistes indiens et français qui découvrent leurs liens mutuels et partagent leurs expériences. Les Alliances proposent au public Indien des évènements culturels français sélectionnés pour répondre aux attentes locales. Elles travaillent aux côtés de l’Indian Council for Cultural Relations (équivalent du Ministère de la Culture) ainsi que d’autres grandes organisations culturelles et éducatives à l’organisation de visites artistiques.

Les branches locales jouent un rôle important dans la vie locale, dans des domaines variés tels que le théâtre, les arts plastiques et la musique. Elles organisent des colloques et des festivals à rayonnement international. Elles sont devenues des centres d’information informatisés sur la France contemporaine (la civilisation, l’économie, la politique, la science et la technologie).

Les Alliances proposent différents examens de l’Alliance Française de Paris, du Ministère de l’éducation nationale (DELF et DALF) et de la Chambre de Commerce et d’Industries de Paris (CCIP), dont les diplômes sont considérés dans le monde entier comme des passeports pour l’avenir. Les enseignements de Alliance Française sont destinés à tous ceux qui communiquer non seulement avec la France mais également avec l’Europe et les pays francophones. Le nombre croissant d’étudiants est la preuve du succès des cours intensifs et des méthodes adaptées aux exigences actuelles de l’enseignement des langues.

Dernière modification le 12/10/2016

haut de la page