L’Arctique, sentinelle avancée du réchauffement climatique

Laurent Fabius a ouvert le 17 mars avec son homologue norvégien, M. Borge Brende, les travaux de la conférence « L’Arctique, sentinelle avancée du changement climatique », organisée à la Maison des océans de l’Institut océanographique de Monaco à Paris. A cette occasion, des scientifiques de haut niveau français et norvégiens et des praticiens de la négociation climatique ont dialogué avec le public.

Le prince Albert II de Monaco a pris également part à cette manifestation.

La conférence fait suite au déplacement en juillet 2014 de M. Fabius avec M. Brende dans l’archipel norvégien du Svalbard, dans une zone arctique qui se réchauffe en moyenne deux fois plus vite que le reste de la planète. Elle avait pour objectif de rappeler la nécessité de parvenir à un accord ambitieux lors de la conférence "Paris Climat 2015". Elle a souligné également, à l’attention des sociétés civiles et des acteurs économiques, l’urgence d’un développement à basse intensité en carbone.

Pour en savoir plus : www.diplomatie.gouv.fr/fr

Dernière modification le 18/03/2015

haut de la page