L’œuvre du Corbusier inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO

Déclaration de Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international suite à l’inscription de l’œuvre du Corbusier sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Paris, le 17 juillet 2016

Je salue l’inscription aujourd’hui de l’œuvre du Corbusier sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

La candidature de l’œuvre architecturale du Corbusier au patrimoine mondial, présentée au titre des biens culturels, est le fruit d’une coopération internationale exemplaire qui a réuni sept États (Allemagne, Argentine, Belgique, France, Inde, Japon, Suisse).

Elle concerne 17 réalisations sur trois continents, dont la Maison du docteur Curutchet à La Plata en Argentine, le Musée National des Beaux-Arts de l’Occident Taito-Ku au Japon, Chandigarh en Inde, ou encore les Cités Radieuses de Marseille ou de la périphérie nantaise.

L’inscription de l’œuvre du Corbusier sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, par le comité du patrimoine mondial réuni à Istanbul, consacre sa valeur universelle et permettra de renforcer sa préservation et sa conservation partout dans le monde.

Dernière modification le 19/07/2016

haut de la page