Visa de long séjour « visiteur »

Visa de long séjour « visiteur »

A qui s’adresse ce visa ?

Ce visa s’adresse aux étrangers souhaitant :
- séjourner sur le territoire français composé du territoire européen, des départements et régions d’outre mer, des collectivités territoriales de Saint Pierre et Miquelon, de Saint Barthélémy et de Saint Martin pour une période de 3 à 12 mois,
- disposant de ressources et de moyens suffisants pour subvenir à leurs besoins pendant ce séjour sans y exercer d’activité professionnelle règlementée.

Justificatifs à présenter à l’appui de la demande de visa

1. Un passeport ordinaire ou un document de voyage reconnu valable au moins 3 mois après la date d’expiration du visa demandé. Le passeport ou le document de voyage doit contenir au moins 2 pages vierges. Il doit être accompagné des copies de la première page (celle comportant la photo) et de la dernière page.

2. Un formulaire de demande de visa de long séjour dûment rempli et signé par le demandeur.

3. Deux photos d’identité. Veuillez consulter le guide des photos ici.

4. Preuve de moyens suffisants d’existence en France couvrant la totalité de la durée du séjour (ressources dont relevé de compte bancaire sur les trois derniers mois, pensions, rentes,..)

5. Lettre de motivation accompagnée des justificatifs correspondants.

6. Engagement daté et signé à n’exercer aucune activité professionnelle en France.

7. Justificatif de l’hébergement en France pour la durée du séjour (titre de propriété, bail de location, prise en charge par un hébergeant.)

8. Preuve de la couverture médicale pour la durée du séjour (assurance, convention de sécurité sociale…)

9. La demande d’attestation de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration, dont le volet supérieur doit être dûment renseigné par le demandeur de visa. Le nom et prénom doivent être reproduits à l’identique, tels qu’ils figurent sur le passeport.

10. Si vous êtes étranger résident en Inde : copie de la carte de résidence en Inde.

11. Dans le cas d’un enfant mineur accompagnant : preuve de l’inscription scolaire en France.

12. Le cas échéant, les services consulaires français s’autorisent le droit de demander la copie de l’extrait du casier judiciaire ou équivalent (attestation de non condamnation).

Dernière modification le 24/06/2014

haut de la page