carte nationale d’identité

Carte nationale d’identité

Pour toute demande écrire à l’adresse suivante : admin-francais.bangalore-fslt@diplomatie.gouv.fr ou téléphoner au 080 22 14 12 00 ; fax 080 22 14 12 19

La carte nationale d’identité dénommée désormais carte nationale d’identité sécurisée (CNIS) est un document officiel qui permet à tout citoyen de justifier de son identité et, lorsque sa durée de validité n’est pas expirée, de sa nationalité française. Elle n’est pas obligatoire ; elle est gratuite et valable dix ans. Mais en cas de non présentation de la Carte nationale d’identité en vue de son renouvellement, un droit de 25 euros devra être acquitté.

Pour déposer une demande de CARTE NATIONALE D’IDENTITE SECURISEE (CNIS), il convient de prendre un rendez-vous auprès du Consulat (Tél : 080 2214 1200)

La demande est toujours instruite par le Consulat Général mais la fabrication est assurée en France. Cette procédure exige un délai d’environ 8 semaines entre le dépôt et le retrait.

A l’étranger, l’inscription au Registre des Français établis hors de France (ex immatriculation consulaire) est une condition obligatoire pour l’établissement d’une Carte Nationale d’Identité.

La comparution personnelle du demandeur, y compris celle des mineurs, est désormais exigée lors du dépôt de la demande pour l’identification, la rédaction du nouvel imprimé, le recueil de la signature du demandeur (pour les mineurs, si l’enfant sait écrire) et le relevé de l’empreinte digitale.

Dans un deuxième temps, le demandeur, dès qu’il est informé de l’arrivée au Poste de sa Carte Nationale d’Identité, doit venir la retirer lui-même auprès de ce Consulat Général, sur rendez-vous, dans un délai maximum de trois mois.

Toute Carte Nationale d’Identité non retirée à échéance de ce délai sera retournée en France pour destruction.

Les Cartes Nationales d’Identité ancien modèle (cartonnées) resteront valables jusqu’à leur expiration.

Pièces à fournir :

- En cas de renouvellement :

Carte d’inscription au registre des Français établis hors de France (ex carte d’immatriculation consulaire) en cours de validité ;

Carte Nationale d’Identité délivrée antérieurement, le cas échéant ;

Et, pour les titulaires de cartes nationales d’identité cartonnées (ancien modèle), copie de l’acte de naissance datant de moins de 3 mois ;

- En cas de première demande :

Carte d’inscription au registre des Français établis hors de France (ex carte d’immatriculation consulaire) en cours de validité ;

Preuve de nationalité française :
Copie intégrale récente de l’acte de naissance si naissance à l’étranger,
Ou copie intégrale récente de l’acte de naissance en France si l’un au moins des parents est né en France,
Ou tout document prouvant la nationalité française (déclaration d’acquisition de la nationalité française, décret de naturalisation ou de réintégration dans la nationalité française, copie intégrale de l’acte de naissance de l’un des parents portant mention de nationalité française, copie certifiée conforme de la Carte Nationale d’Identité française en cours de validité de l’un des parents + acte de naissance du demandeur, certificat de nationalité française) [1]

Deux photos d’identité, prises de face et tête nue, sur fond neutre (blanc ou gris), récentes et du même tirage, de format 35X45 mm (1 inch ¼ X 1 inch3/4) et de bonne qualité. Merci de bien vouloir inscrire vos nom et prénom derrière chaque photo. Voir le document ci-dessous pour les détails.

PDF - 302.1 ko
Normes photo d’identité

- Les demandeurs mariés ou veufs souhaitant avoir l’indication époux(se) ou veuf(ve) sur le carte d’identité doivent également présenter leur livret de famille.

- Les personnes souhaitant la mention d’un nom d’usage doit en faire une demande écrite et présenter les justificatifs nécessaires.

Pour les mineurs non émancipés, la nouvelle demande de Carte Nationale d’Identité inclue l’"Autorisation du Représentant Légal". Il conviendra de fournir les justificatifs suivants :

En cas de divorce ou de séparation de corps des parents : Jugement de divorce statuant sur la dévolution de l’autorité parentale au parent demandeur. Si l’instance est en cours, Ordonnance du Tribunal qui a statué sur l’exercice de l’autorité parentale.

En cas d’exercice conjoint de l’autorité parentale : Acte de communauté de vie délivré par le juge aux affaires familiales ou une déclaration conjointe. Lorsque l’un des parents exerce seul l’autorité parentale en vertu d’une décision judiciaire : Dispositif du jugement, en cas de délégation : (ou de déchéance de l’autorité parentale) : Décision de justice prononçant la déchéance ou autorisant la délégation, en cas de tutelle : Délibération du conseil de famille ou décision de justice désignant le tuteur.

Si un désaccord se manifeste entre les parents, l’opposition de l’un d’eux à la demande ne produira son plein effet que si elle est formulée dans un délai d’un mois maximum, par écrit, le document devant être daté et signé et la signature légalisée par un Notaire Public (si le parent qui s’oppose à la demande ne se présente pas au Consulat).

[1Demande d’acte de naissance français :

Naissance en France : s’adresser à la Mairie de votre lieu de naissance ;

Naissance à l’étranger : s’adresser au Ministère des Affaires Etrangères, Service Central de l’Etat Civil, 44941 NANTES - CEDEX 09 ou par internet à l’adresse suivante : www.diplomatie.gouv.fr/francais/etatcivil/demande.html. La demande d’un acte de naissance détenu par le SCEC peut également être faite par le Consulat. Cette démarche nécessite cependant un délai supplémentaire après le dépôt de la demande.

Dernière modification le 24/08/2015

haut de la page